Accueil > Recrutement

Recrutement

Avis de recrutement n° 2022-81 d'un Chef de Section à l'Agence Monégasque de Sécurité Numérique.

La Direction des Ressources Humaines et de la Formation de la Fonction Publique fait savoir qu’il va être procédé au recrutement d’un Chef de Section à l’Agence Monégasque de Sécurité Numérique (AMSN) pour une durée déterminée, la période d’essai étant de six mois.

L’échelle indiciaire afférente à la fonction a pour indices majorés extrêmes 456/583.

Les missions principales du poste consistent à :

-  analyser, instruire et réaliser le suivi des demandes d’autorisation concernant les appareils ou dispositifs matériels et logiciels soumis à autorisation prévues par l’Ordonnance Souveraine n° 8.010 du 12 mars 2020 portant application de l’article 28-9 de la loi n° 1.383 du 2 août 2011 pour une Principauté numérique, modifiée ;

-  accompagner les Opérateurs d’Importance Vitale (OIV) dans la mise en place des règles de sécurité prévues par l’arrêté ministériel n° 2018-1053 portant application de l’article 27 de la loi n° 1.435 du 8 novembre 2016 relative à la lutte contre la criminalité technologique, modifié ;

-  assurer le suivi des services de l’État soumis aux dispositions de la Politique de Sécurité de Systèmes d’Information de l’État prévues par l’arrêté ministériel n° 2017-56 du 1er février 2017 ;

-  contribuer à l’élaboration de recommandations nécessaires à la mise en œuvre de systèmes d’information sécurisés ;

-  assurer la promotion des produits et services labélisés, des référentiels, des guides et des normes techniques en matière de sécurité des systèmes d’information auprès des services de l’État et des OIV ;

-  participer aux choix techniques, technologiques et méthodologiques en matière de sécurité des systèmes d’information ;

-  participer à l’élaboration des réponses écrites aux sollicitations de l’Agence par ses parties prenantes ;

-  gérer et suivre les demandes d’autorisation des biens à double usage réglementés par l’arrêté ministériel n° 2017‑626 du 16 août 2017 portant application de l’Ordonnance Souveraine n° 6.526 du 16 août 2017 portant application des articles 36 et 37 de la loi n° 1.383 du 2 août 2011 sur l’économie numérique, modifiée ;

-  réaliser une veille technologique concernant les produits et services, et plus particulièrement ceux qualifiés en France par l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information ;

-  contribuer aux audits de sécurité des systèmes d’information réalisés par l’Agence, plus particulièrement sur les aspects organisationnels et physiques ;

-  suivre l’évolution de la réglementation en matière de sécurité des systèmes d’information ;

-  contribuer au maintien à jour des référentiels de l’Agence au travers notamment de son site Internet.

Les conditions à remplir sont les suivantes :

-  être titulaire d’un diplôme sanctionnant cinq années d’études supérieures, ou d’un diplôme reconnu équivalent par une autorité compétente dans le pays d’obtention, dans le domaine des technologies numériques (informatique, réseau, télécommunications ou cybersécurité) ou de l’audit et posséder une expérience professionnelle d’au moins quatre années dans l’un de ces domaines ;

-  ou, à défaut de la précédente condition, être titulaire d’un diplôme sanctionnant quatre années d’études supérieures, ou d’un diplôme reconnu équivalent par une autorité compétente dans le pays d’obtention, dans le domaine des technologies numériques (informatique, réseau, télécommunications ou cybersécurité) ou de l’audit et posséder une expérience professionnelle d’au moins six années dans l’un de ces domaines ;

-  ou, à défaut de la précédente condition, être titulaire d’un diplôme sanctionnant trois années d’études supérieures, ou d’un diplôme reconnu équivalent par une autorité compétente dans le pays d’obtention, dans le domaine des technologies numériques (informatique, réseau, télécommunications ou cybersécurité) ou de l’audit et posséder une expérience professionnelle d’au moins huit années dans l’un de ces domaines ;

-  être de bonne moralité ;

-  maîtriser les langues française et anglaise (lu, écrit, parlé) ;

-  savoir mener une analyse de risque selon une méthode reconnue telle qu’EBIOS RM ;

-  maîtriser les concepts et les règles d’emploi de la cryptographie et des infrastructures à clés publiques ;

-  connaître les principaux référentiels et règlements en matière de sécurité des systèmes d’information applicables à Monaco comme en France (RGS, eIDAS, PASSI, PDIS, AM 2016-723 modifié, IGI 1300, OS 8.010, R226, etc.) ;

-  maîtriser les principaux concepts et enjeux de la sécurité numérique ;

-  posséder de bonnes capacités rédactionnelles, d’élocution en français et un esprit d’analyse et de synthèse ;

-  faire preuve de rigueur, de méthode, d’organisation, de discrétion et d’un respect absolu de la confidentialité ;

-  être apte au travail en équipe tout en faisant preuve d’initiative et d’autonomie ;

-  avoir le sens du service public ;

-  savoir rendre compte et être force de propositions ;

-  être loyal et dynamique ;

-  une expérience en matière d’écrits administratifs est souhaitée au même titre que la connaissance et la maîtrise des outils de bureautique ;

-  une expérience en gestion de projets, la possession d’un diplôme labélisé SecNumEdu par l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information ou la mise en œuvre de la norme ISO 27001 seraient un plus ;

-  avoir participé à l’élaboration de marchés ou à la réponse à un appel d’offres serait apprécié.

Au regard des missions de l’Agence, l’attention des candidats est attirée sur les contraintes liées au poste : disponibilité, réactivité, travail par rotation de quart possible, participer à l’astreinte AMSN.

Il est précisé que des épreuves pourront être organisées afin de départager les candidats en présence.

L’attention des candidats est appelée sur le fait que :

-  le candidat retenu fera l’objet d’une enquête de moralité afin d’être habilité au sens de l’article 12 de l’arrêté ministériel n° 2016-723 du 12 décembre 2016, modifié, portant application de l’article 18 de la loi n° 1.430 du 13 juillet 2016 ;

-  le poste n’est pas à dominante technique mais nécessite tout de même de bonnes bases concernant la sécurité des systèmes d’information pour être rapidement à l’aise.

Le délai pour postuler est étendu jusqu’au 31 juillet 2022.

FORMALITÉS

Pour répondre aux avis de recrutement visés ci-dessus, les candidats devront adresser à la Direction des Ressources Humaines et de la Formation de la Fonction Publique, dans un délai de dix jours à compter de leur publication au Journal de Monaco, les documents suivants :

- un curriculum vitae actualisé et en français,

- une lettre de motivation,

- une copie de leurs diplômes s’ils ne l’ont pas déjà fournie dans le cadre d’une précédente candidature datant de moins de six mois, soit électroniquement par le biais du Téléservice à l’adresse suivante : https://teleservice.gouv.mc/candidature-fpe/ , soit par courrier à la Direction des Ressources Humaines et de la Formation de la Fonction Publique, au Stade Louis II - Entrée H - 1, avenue des Castelans - BP 672 - MC 98014 Monaco Cédex.

Les dossiers de candidature incomplets ou transmis hors délai ne seront pas pris en considération.

Conformément à la loi n° 188 du 18 juillet 1934 relative aux fonctions publiques, la priorité d’emploi sera réservée aux candidats de nationalité monégasque.

Il est précisé que des épreuves pourront être organisées afin de départager les candidats en présence. Dans ce cadre, les candidats monégasques ne sont soumis qu’à la vérification de leurs aptitudes par l’obtention d’une moyenne générale égale ou supérieure à 10 sur 20, sauf à ce qu’ils aient obtenu à l’une des épreuves une note éliminatoire indiquée, le cas échéant, dans la lettre de convocation.

En présence de plusieurs candidats monégasques aptes, ces derniers seront départagés en fonction de leur mérite établi par ordre de classement.

En l’absence de candidat monégasque apte, les candidats aptes seront à leur tour départagés en fonction de leur mérite établi par ordre de classement.

Les candidats s’engagent, à la demande de l’Administration, à produire notamment un extrait de casier judiciaire de moins de trois mois.

Contact

Agence Monégasque de Sécurité Numérique
24 rue du Gabian 
98000 MONACO

AMSN_contact@gouv.mc

Téléphone : (+377) 98 98 24 93
Bouton Alertes CSIRT-MC


       INFORMATIONS            PRATIQUES
Demande d'autorisation loi n°1.383
Conseils élémentaires
//amsn.gouv.mc/Recrutement